Construction d'un four à pain traditionnel

Quinze jours dans un été ... dans le Sud-Ouest de la France ...
par deux passionnés ...

Ce four traditionnel a été conçu selon des techniques et conseils puisés
en grande partie dans Le Petit traité sur la construction des fours à pain.
Les ateliers du Boucaou (PDF 27Mo).
Il est appuyé contre un mur, l'entrée face à l'est,
à l'abri des vents dominants.

Préparation du socle par accumulation de pierres de récupération.

Coffrage du socle avec système D...
Dimensions : largeur 1,41m, profondeur 1,35m, hauteur 0,91m.
3 sacs de ciment et 500l de sable ont été utilisés.

Les bases d'élaboration de la sole : béton ferraillé.
Largeur 1,16m, longueur 1,22m, épaisseur 0,10m.

Sole renforcée par des brisures de tuiles.

Installation des briques posées sur un lit de sable.
Seules les briques du pourtour sont scellées au mortier réfractaire.
Les joints sont comblés avec du sable.

Au préalable les briques passent par une phase d'immersion dans de l'eau :
elles sont utilisables lorsqu'il n'y a plus de petites bulles qui remontent.

Positionnement de la bouche (entrée du four)
et de la première rangée du dôme.

Scellement de la première rangée avec du mortier réfractaire

Deux rangées de briques ont été posées.

Mise en place de la porte en fonte (47cm x 31cm) et
renforcement (linteau) avec des barres métalliques.

Le tout est scellé.

A noter que pour le dôme, les briques se chevauchent.

Le linteau est complété par une rangée de briques.

Le volume du dôme est modelé avec du sable mouillé.
Forme ovoïde : largeur 73cm, profondeur 81cm, hauteur 41cm.

Le sable est maintenu humide par vaporisation.

Le dôme est recouvert de feuilles de papier journal humidifiées.

Du film étirable enveloppe l'ensemble pour garder l'humidité.

Les rangées successives des briques s'appuient contre le dôme de sable.

Au fil du montage l'inclinaison des briques est modifiée.

Raccordement adapté à l'entrée du four.

Les interstices sont comblés par du ciment réfractaire et des brisures de tuiles.

On s'approche du sommet !

Pour les dernières briques, taillées à la meuleuse, les interstices
sont comblés à l'aide de petits instruments.

Tout au long du montage il est nécessaire de retailler certaines briques.
Pour le dôme : 222 briques réfractaires (22cm X 11cm x 5cm),
22 briques mulot plein (22cm X 5cm x 5cm),
14 sacs (25 kg) de mortier réfractaire ont été nécessaires.

Trois couches de crépi à base de chaux hydraulique naturelle
(NHL 3,5), à 24h d'intervalle.

Trois jours plus tard, le sable est évacué ...

Poids total de l'ensemble : autour de 2 tonnes.

Deux dernières couches de mortier à base de chaux hydraulique
dans lesquelles est noyée une toile anti fissurage.

Trois mois plus tard ... 5 petits feux, chacun à 1 jour d'intervalle.

Après un véritable grand feu, ajout d'un dernier enduit à la chaux.

Premières réalisations : le gâteau des Rois.

Le pain.

Le pastis landais.

Remerciements à l'association "Fete, refaites des fours"
située à Herm dans les Landes, pour ses précieux conseils.

Remerciements à l'écomusée de Monfort en Chalosse pour son accueil, et à son boulanger dévoué.

© 2019